Aller au contenu principal

15 idées pour une Afrique forte !

Share
Contre toutes les prédictions, les États africains font face à la crise de Covid-19. NJERI MWANGI/REUTERS

Il y'a quelques temps, dans le monde d’avant, un ami subsaharien nous avait résumé de manière frappante la perspective historique : « Nous aurions pu être comme les Indiens d’Amérique, balayés par la puissance de l’Occident, réduits à des réserves sur notre propre territoire. Mais nous avons survécu, et nous sommes bien vivants. » Oui, l’Afrique a survécu, elle s’est émancipée, elle passe les tempêtes, résiliente. On lui prédit régulièrement le chaos, la crise, l’effondrement. Depuis les années 1960, l’afropessimisme est une valeur sûre…

Publié en octobre 2020
Mansa Moussa (vers 1312-1337), empereur du Mali (Atlas catalan,XIVe siècle). DR

Une parenthèse tragique et non un point de départ : c’est ainsi qu’il faut percevoir les traumatismes de la traite puis du colonialisme. Nonobstant la colonie du Cap (1652) et une poignée de comptoirs, l’Afrique ne fut colonisée que moins d’un siècle, du partage de Berlin (1885) aux indépendances. Un siècle de spoliations qui ne saurait oblitérer des millénaires de complexité, malgré les discours ineptes sur l’homme africain « sans Histoire » (pour ne citer que Hegel…). Chacun connaît Lucy, hominidé de 3,4 millions d’années mis au jour en 1974 en Éthiopie, ou son aîné Toumaï, de 7 millions d’années, découvert au Tchad.

Publié en octobre 2020
Patek Philippe
Le 7 juillet 2019, l’Union africaine, réunie à Niamey, lançait la phase opérationnelle de la Zone de libre-échange continental africaine. TAGAZA DJIBO/REUTERS

L’AFRIQUE est riche en ressources, et en énergie… et en talents. Son sous-sol est un trésor et son sol aussi. Elle dispose encore de 50 % des réserves mondiales de terres non cultivées ! L’Afrique est riche, mais ses citoyens sont pauvres. Elle est riche, mais encore dépendante d’un système hérité largement du modèle colonial et de son intégration dans l’économiemonde. Elle exporte ce qu’elle ne consomme pas. Et elle importe ce qu’elle consomme – pour schématiser.

Publié en octobre 2020
La chanteuse béninoise Angélique Kidjo interprète Blewu, un hommage aux troupes coloniales ayant combattu en France, devant un parterre de chefs d’État lors du centenaire de l’armistice du 11 novembre, à Paris, en 2018. FRANÇOIS MORI/POOL VIA REUTERS

C’est un chiffre connu et retentissant : 80 % des denrées alimentaires consommées en Afrique subsaharienne sont produites par les femmes, alors même que les régimes traditionnels de propriété foncière les excluent largement. Elles sont souvent au cœur du combat politique, de l’action de la société civile, et pourtant elles sont si peu représentées dans les structures réelles du pouvoir ! Elles sont députées, rarement ministres encore moins chefs d’État. Le décalage se fait souvent dès l’école, en particulier en Afrique subsaharienne. En 2018, le taux d’alphabétisation était de 73 % pour les garçons et de 59 % pour les filles.

Publié en octobre 2020

La perspective est glaçante : selon l’Agence française de développement (AFD), « face à son essor démographique et au défi de la sécurité alimentaire, le continent doit tripler sa production agricole à l’horizon 2050 ». Mais des solutions existent : face à l’épuisement des sols, au coût des intrants et au réchauffement climatique, un nombre croissant d’agriculteurs africains se tournent vers l’agroécologie. Ou, plus exactement, retournent à l’agroécologie : en Afrique, il y avait toujours des arbres dans les champs. La monoculture est un apport du colonialisme et de ses plantations exportatrices. Dès les années 1980, au Burkina Faso, Thomas Sankara planchait sur l’agroécologie et lançait l’idée d’une muraille verte entre Dakar et Djibouti afin de freiner la désertification.

Publié en octobre 2020

C’est la fameuse théorie du leapfrog, du « saut de grenouille », de ce bond quantitatif et qualitatif qui permettrait à l’Afrique de raccourcir les étapes du développement grâce au numérique et aux nouvelles technologies. Et là, nous ne sommes pas dans le domaine de la « pensée magique » ni du wishfull thinking. De Casa à Abidjan, de Yaoundé à Nairobi, la téléphonie mobile permet à des millions d’Africains d’avoir un accès rapide et économique aux contenus et à l’information : 80 % des Africains disposent actuellement d’une couverture sans fil.

Publié en octobre 2020

Dans l'art contemporain, dans la culture, dans le cinéma, dans la musique, dans la mode, dans l’écriture, dans la philosophie, l’Afrique s’exprime par elle-même, de manière authentique, et influence le monde. Ses formes, ses couleurs, ses sons, ses pensées inspirent « l’autre » aux quatre coins de la planète. On pourrait citer une multitude de noms, dans une immense cohorte créatrice, pour mesurer la force de cette vague qui a emmené l’Afrique bien au-delà de ses frontières : Chimamanda Ngozi Adichie, Samuel Fosso, Mahi Binebine, Imane Ayissi, Alain Mabanckou, Salif Keïta, Magic System, Richard Bona, Abdoulaye Konaté, Ousmane Sow, Adama Paris, Burna Boy ou Wizkid, Angélique Kidjo ou Oumou Sangaré…

Publié en octobre 2020

Il y'aurait environ 170 millions d’afrodescendants dans le monde, selon l’Union Africaine. L’une des diasporas humaines les plus importantes, marquée par l’histoire tragique de la traite, à l’origine de la mondialisation de l’homme noir. Un exode forcé aux quatre coins ou presque de la planète qui a même donné naissance à un fameux président des États-Unis… Un exode plus récent, aussi, du nord au sud du Sahara, résultat plus direct de la colonisation, des migrations ouvrières des années 1960 et 1970 pour faire tourner l’usine Occident. Et qui ont fait des enfants, les 2G et les 3G… Il y a les images plus récentes, tragiques, de ceux qui ont décidé de traverser les mers coûte que coûte pour chercher un avenir meilleur. Et d’autres aussi qui ont « réussi », sont venus faire des études, faire carrière dans la politique, le business, l’entreprise, dans la recherche, la médecine, le sport…

Publié en octobre 2020

Le concept n’est pas si simple. Le mot vient de l’anglais et de la culture anglo-saxonne. C’est avant tout un concept managérial. Il définit la capacité d’un individu à conduire, à diriger avec efficacité d’autres individus ou organisations vers un but commun ou certains objectifs de performance. On dira alors qu’un leader est quelqu’un qui est capable de guider, d’influencer et d’inspirer, de coaliser. Et d’obtenir des résultats. L’Afrique contemporaine est complexe, riche, pauvre, multiple, diverse, créative, résiliente, en danger… Elle a besoin de leadership pour affronter ces défis.

Publié en octobre 2020

ON EN PARLE

Depuis une décennie, le groupe SONGHOY BLUES milite pour un monde délivré des idéologies. En témoigne son nouvel album fougueux, appelé Optimisme

Publié en novembre 2020

Avec ses villas, cette designeuse nigériane redessine le bord de la mer de Lagos.

Publié en novembre 2020

Sa musique viscérale raconte l’intime. 
À travers un langage imagé, la poétesse réunionnaise mêle le maloya de son île avec d’autres sonorités

Publié en novembre 2020

 La musique du « général rebelle » est un cocktail jubilatoire de rythmes congolais, de rock et de funk. Dans son nouveau titre, « Na Kozonga », le musicien chante le culte de ses ancêtres avec le groupe Okwess

Publié en novembre 2020

Sous influence makossa, ce duo de choc français impose ses rythmiques funky et ses riffs électriques.
Irrésistible !

Publié en décembre 2020

Dans le nouveau James Bond, le célèbre agent britannique est remplacé par une collègue d’origine jamaïcaine, qui récupère ainsi son matricule et son permis de tuer… mais temporaire

Publié en décembre 2020

BUSINESS

En dix ans, plus de 50 milliards de dollars ont été investis dans le secteur, hissant Tanger Med, Port-Saïd et Djibouti parmi les 50 premiers ports mondiaux. Mais avec les effets du Covid-19 et le défi de l’hinterland, l’activité reste sous tension.

Publié en décembre 2020

La page sombre des relations entre les États-Unis de Donald Trump et le continent se tourne. L’arrivée de Joe Biden à la Maison-Blanche devrait restaurer des relations économiques plus dynamiques. Même si le concept d’«America First» restera dominant. L’Afrique devra se montrer plus attractive.

Publié en décembre 2020

La pandémie précipite la révolution numérique: enseignes traditionnelles et fintechs multiplient les innovations pour basculer dans une nouvelle ère.

Publié en décembre 2020

Longtemps considérée comme une fatalité et un fléau, celle-ci fait vivre 85,8 % des actifs africains. Pour doper la croissance et la création d’emplois, les autorités et les bailleurs de fonds multiplient les stratégies pour l’intégrer dans l’économie réelle.

Publié en novembre 2020

Depuis 2005, la société de recrutement Aldelia a mis en relation 55000 Africains avec des entreprises. En avril, son fondateur a lancé Areeba Jobs, première plate-forme de matching professionnel sur le continent. Il nous livre ses impressions sur la reprise postpandémique, la future zone de libre-échange continentale et le marché de l’emploi.

Publié en novembre 2020

La crise mondiale a mis à nu l’échec du modèle économique de l’Afrique et aggravé ses faiblesses. Des voix s’élèvent pour tirer des leçons de cette période compliquée et opérer à de profondes transformations.

Publié en octobre 2020

DOSSIERS ET DECOUVERTES

Après s’être imposé comme un hub logistique majeur, le pays s’engage résolument dans la montée en gamme et la diversification de son écosystème.

Publié en décembre 2020

2011-2021… En dix ans, le pays s’est profondément transformé, renouant avec la croissance malgré une menace sécuritaire accrue. Visite sur les bords du grand fleuve au moment où se prépare l’avenir.

Publié en novembre 2020

Le pays regarde loin devant lui, bien décidé à accentuer la dynamique d’émergence.

Publié en août 2020