Aller au contenu principal
Les 20 questions à...

FLORA COQUEREL

Par CATHERINE FAYE - Publié en janvier 2017
Share

Mannequin, 22 ans. Élue Miss France 2014, puis 3e dauphine de Miss Univers 2015, la Franco-Béninoise est également titulaire d’un BTS de commerce international. Engagée, elle jongle entre défilés et projets. Mais son cheval de bataille reste l’association Kelina, qu’elle a fondée en faveur des femmes et des enfants au Bénin.
 
1. Votre objet fétiche ?
Petite, je gardais toujours sur moi un pagne avec l’odeur de ma maman.
 
2. Votre voyage favori ?
J’ai beaucoup voyagé avec mon titre de Miss France, mais le Bénin reste en tête. J’y ai une partie de moi-même.
 
3. Votre dernier voyage ?
La Guadeloupe et Saint-Martin.
 
4. Ce que vous emportez toujours avec vous ?
Je suis une fausse fille : moins j’en ai et mieux je suis. J’emmène quand même un petit pot de crème car j’ai une peau sèche.
 
5. Un morceau de musique ?
« Les Poèmes de Michelle », de Teri Moïse.
 
6. Un livre sur une île déserte ?
Central Park, de Guillaume Musso… Ce livre m’a redonné le goût de la lecture.
 
7. Le film inoubliable ?
Blood Diamond, avec Leonardo DiCaprio et Djimon Hounsou, que j’ai eu la chance de rencontrer.
 
8. Votre mot favori ?
Voyages : plus j’en fais et plus je suis contente !
 
9. Prodigue ou économe ?
Un peu les deux. J’achète beaucoup de vêtements, mais pas chers, car je connais la valeur de l’argent.
 
10. De jour ou de nuit ?
De jour. Je sors rarement le soir et j’essaie de me lever tôt pour aller faire du sport.
 
11. Twitter, Facebook, e-mail, coup de fil ou lettre ?
Je suis plus réactive par e-mail pour m’occuper de mon association et de ma marque de cosmétiques.
 
12. Votre truc pour penser à autre chose ?
Le sport, que je sois contente ou énervée.
 
13. Votre extravagance ?
Mon style vestimentaire qui va du classique à l’ultra-rock, en passant par les couleurs flashy et les vêtements que… j’emprunte à mon copain.
 
14. Ce que vous rêviez d’être enfant ?
Une superstar, une coiffeuse, une architecte…
 
15. La dernière rencontre qui vous a marquée ?
Une femme sur le point d’accoucher, à Aledjo, le village où vit toujours ma grand-mère. C’est dans son regard que j’ai compris que la maternité que mon association
est en train de faire construire allait changer les choses.
 
16. Ce à quoi vous êtes incapable de résister ?
Les bonbons, le chocolat, les friandises.
 
17. Votre plus beau souvenir ?
Mes retrouvailles avec ma grand-mère au Bénin.
 
18. L’endroit où vous aimeriez vivre ?
Je ne veux pas me fixer pour l’instant. Mais il me faut du soleil et de la bonne humeur.
 
19. Votre plus belle déclaration d’amour ?
Ma famille, lorsque j’ai été élue Miss France. Elle m’a accompagnée avec douceur et fierté.
 
20. Ce que vous aimeriez que l’on retienne de vous ?
Que la maternité que je fais construire au Bénin aura été pérenne et que j’aurai pu contribuer à sauver des vies.
AM TV : Toutes nos vidéos

Dans la même rubrique

Le plasticien Congolais Freddy Tsimbala, 49 ans, se distingue par ses sculptures en métal faites à partir de douilles, clés, cuillers, machettes et autres pièges à souris… Son parcours l’a amené à développer son propre style, qui lui vaut une belle renommée internationale.

Publié en janvier 2017

La plume est précise, l’humour élégant… Né à Oujda, l’écrivain maroconéerlandais revient de nouveau sur la question du fondamentalisme religieux. Défenseur du modèle républicain à la française, l’auteur maintes fois récompensé est aussi ingénieur, économiste, enseignant et poète, Un parcours qui mérite que l’on revienne sur ses mille vies, de Kénitra à Amsterdam.

Publié en octobre 2016

Automne 1986, Palais présidentiel de Ouagadougou. au retour d’une tournée en guinée, Togo et mali, le chef de l’État français fait une halte au Burkina Faso. Les relations entre les deux pays sont tendues depuis que le jeune colonel Sankara, qui se proclame « anti-impérialiste », en a pris les rênes. Alors, ce soir-là, lors du dîner d’honneur qui réunit les deux dirigeants, il y a comme de l’électricité dans l’air…

Publié en octobre 2016