Aller au contenu principal
Interview

Kako Nubukpo: une grande leçon pour les dirigeants

Par Cédric Gouverneur - Publié en mai 2020
Share
AM : Le confinement vous paraît-il possible dans une économie africaine dominée par l’informel ? 
Kako Nubukpo : Il est impossible en Afrique : dans les habitats, les cours sont souvent communes, donc génératrices de promiscuité. Le mimétisme avec l’Occident, alors que le contexte est différent, ne me semble pas judicieux : dans les pays riches, où une part importante de la population est âgée (et donc à risque), le confinement répond à la problématique de la régulation des services de santé, afin d’éviter leur saturation. En Afrique, cela n’a pas grand sens, puisque, de toute façon, les services en question ne sont pas équipés… Il semblerait plus rationnel de miser sur l’information des individus, les gestes barrière, et sur la jeunesse de l’Afrique (40 % de la population a moins de 15 ans et 65 % moins de 30 ans). Le Ghana a levé le confinement le 20 avril. Ce n’est pas l’observation de la pandémie en Afrique qui a incité les dirigeants à confiner, mais l’observation de ses effets en Chine et en Europe ! C’est, une fois encore, cette « extraversion » que je dénonce dans d’autres domaines : les priorités mises à l’agenda africain viennent toujours...
Abonnez-vous
pour accéder à l'intégralité de l'article
AM TV : Toutes nos vidéos

Dans la même rubrique

En dix ans, plus de 50 milliards de dollars ont été investis dans le secteur, hissant Tanger Med, Port-Saïd et Djibouti parmi les 50 premiers ports mondiaux. Mais avec les effets du Covid-19 et le défi de l’hinterland, l’activité reste sous tension.

Publié en décembre 2020

La page sombre des relations entre les États-Unis de Donald Trump et le continent se tourne. L’arrivée de Joe Biden à la Maison-Blanche devrait restaurer des relations économiques plus dynamiques. Même si le concept d’«America First» restera dominant. L’Afrique devra se montrer plus attractive.

Publié en décembre 2020

La pandémie précipite la révolution numérique: enseignes traditionnelles et fintechs multiplient les innovations pour basculer dans une nouvelle ère.

Publié en décembre 2020