Aller au contenu principal
Business

À quand la vérité sur la dette ?

Par Jean-Michel Meyer - Publié en juin 2020
Share

La conjoncture mondiale dégradée devrait réduire drastiquement la marge de manœuvre budgétaire des États africains pour juguler la crise sanitaire du Covid-19 et la récession annoncée. Et le niveau d’endettement est largement sous-évalué. Selon la BAD, il pourrait atteindre 2 100 milliards de dollars en 2020. Soit 80 % du PIB du continent !

Question à 2 000 milliards de dollars. À combien s’élève la dette africaine ? « Selon les dernières statistiques de la Banque mondiale datant de 2018, les pays africains doivent au total 493,6 milliards de dollars de dette à long terme à leurs créanciers étrangers officiels et commerciaux. Une fois de p1us, les pays africains sont confrontés à un fardeau écrasant », déplorait, le 5 mai, Danny Bradlow, professeur de droit international du développement et des relations économiques africaines à l’université de Pretoria (Afrique du Sud), sur le site The Conversation.

Le montant de la dette extérieure est généralement retenu par les institutions internationales, les experts et les médias pour décrire le niveau d’endettement du continent. Pourtant, il est loin de refléter la réalité. Ce n’est que la partie émergée d’un iceberg qui plombe dramatiquement les finances publiques des pays africains. Il reste tout le reste, qui...

Abonnez-vous
pour accéder à l'intégralité de l'article
AM TV : Toutes nos vidéos

Dans la même rubrique

En dix ans, plus de 50 milliards de dollars ont été investis dans le secteur, hissant Tanger Med, Port-Saïd et Djibouti parmi les 50 premiers ports mondiaux. Mais avec les effets du Covid-19 et le défi de l’hinterland, l’activité reste sous tension.

Publié en décembre 2020

La page sombre des relations entre les États-Unis de Donald Trump et le continent se tourne. L’arrivée de Joe Biden à la Maison-Blanche devrait restaurer des relations économiques plus dynamiques. Même si le concept d’«America First» restera dominant. L’Afrique devra se montrer plus attractive.

Publié en décembre 2020

La pandémie précipite la révolution numérique: enseignes traditionnelles et fintechs multiplient les innovations pour basculer dans une nouvelle ère.

Publié en décembre 2020