Aller au contenu principal
Archi

Les villas lagosiennes de Tosin Oshinowo

Par Loraine Adam - Publié en novembre 2020
img
DR - ELEANOR GOODEY PHOTOGRAPHY

Avec ses villas, cette designeuse nigériane redessine le bord de la mer de Lagos.

img
DR

Elles sont déjà huit, et la neuvième est en construction. La côte huppée de Lagos a changé de visage depuis que Tosin Oshinowo y enchaîne ses projets de villas. Comme toute belle aventure, cela a commencé par hasard : la jeune architecte, diplômée à Londres et passée par Rotterdam, venait de se mettre à son compte et des amis d’amis cherchaient quelqu’un pour bâtir leur maison sur la plage. En quelques mois, elle délivre une magnifique villa avec piscine, où se mélangent formes traditionnelles et style contemporain. Le jeu de contraste entre le bois et le blanc dessine harmonieusement les structures et donne une radiance à l’ensemble, sans pour autant paraître prétentieux. Le projet a tellement plu dans le cercle restreint et aisé des propriétaires du littoral que les commandes ont fusé. « J’ai eu de la chance, se confie l’architecte, j’ai pu faire ce que je voulais. J’ai développé mon propre langage, et mon style a évolué. J’ai aussi appris sur le tas ce qui marche et ce qui ne marche pas : je vois comment mes créations sont vécues, habitées… » Elle travaille donc de plus en plus sur les lignes et le blanc. Et laisse les structures et les matériaux créer les contrastes et définir les espaces. Minimaliste mais déterminée à innover et s’améliorer, elle se penche vers la couleur pour ses prochains projets, s’inspirant du Mexique ou de la maison d’Yves Saint Laurent à Marrakech. Le tout, bien sûr, adapté à l’esprit du Nigeria

Dans la même rubrique

Sous influence makossa, ce duo de choc français impose ses rythmiques funky et ses riffs électriques.
Irrésistible !

Publié en décembre 2020

Dans le nouveau James Bond, le célèbre agent britannique est remplacé par une collègue d’origine jamaïcaine, qui récupère ainsi son matricule et son permis de tuer… mais temporaire

Publié en décembre 2020

Depuis une décennie, le groupe SONGHOY BLUES milite pour un monde délivré des idéologies. En témoigne son nouvel album fougueux, appelé Optimisme

Publié en novembre 2020