Aller au contenu principal
Interview

Faïza Guène
« Je milite pour la complexité »

Astrid Krivian - Publié en décembre 2020
ULF ANDERSEN/AURIMAGES VIA AFP

C’est la romancière de l’identité, une enfant de la banlieue et de l’immigration. Dans son nouveau livre, La Discrétion, elle fait le portrait d’une famille française d’origine algérienne, avec les blessures de chaque génération. Comme le portrait d’une révolte héritée de l’histoire.

Née à Bobigny en 1985, l’écrivaine est révélée à 19 ans avec son premier roman, Kiffe kiffe demain, qui sera traduit en 26 langues et vendu à plus de 400 000 exemplaires. Son sixième roman, La Discrétion (Plon), rend hommage à la première génération d’immigrés nord-africains, ces chibanis qui ont élevé avec dignité leurs enfants malgré le poids de l’histoire, des humiliations tues, des discriminations raciales et sociales. Derrière sa pudeur, son héroïne Yamina est une résistante, depuis son enfance en Algérie coloniale et la guerre, jusqu’à son exil pour rejoindre son mari en Seine-Saint-Denis. Aujourd’hui, ses enfants, héritiers d’une colère sourde, de non-dits, d’une mémoire fragmentée, tentent de se construire dans une France qui ne les traite pas à égalité. Avec humour et tendresse, ce récit ciselé ausculte leur révolte, leurs conflits intérieurs, leur quête de légitimité, d’indépendance, leur dette envers leurs parents (et leurs sacrifices), leur désir de conjuguer leurs origines algériennes et leur francité. La plume de cette conteuse de l’ordinaire révèle avec force et justesse le sens profond derrière ces petits riens du quotidien, la charge historique sous les apparences.

AM : De quoi la discrétion de Yamina, l’héroïne de votre nouveau roman, est-elle emblématique ?

Abonnez-vous
pour accéder à l'intégralité de l'article

Dans la même rubrique

Lorem ipsum dolor sit amet consectetur, adipiscing elit dictum quam, eleifend dapibus in molestie. Quam primis habitant nostra morbi odio rhoncus mattis vivamus lacus tortor faucibus, platea pharetra non dis venenatis placerat arcu penatibus sodales tempus, cubilia risus dictumst commodo per quisque mauris phasellus viverra erat. Velit eget sed vel vehicula conubia feugiat litora himenaeos dictumst sapien, tincidunt maecenas enim vitae ligula laoreet quisque justo ultrices nascetur, ornare inceptos nibh molestie augue ullamcorper

Publié en mars 2021

Un peu plus de 40 000 décès pour 1,3 milliard d’habitants. Face à l’épidémie, le continent paraît, pour le moment, relativement épargné. Reste que la crise impacte sévèrement les économies, les échanges et les sociétés. 2020 sera la première année de récession depuis un quart de siècle. Et la pauvreté va regagner du terrain. Quelles pourraient être les voies d’une relance solide, inclusive, durable et créatrice d’emplois ?

Publié en décembre 2020

Économiste et consultant international, Olivier Vallée étudie notamment les problématiques liées aux matières premières en Afrique. Auteur de plusieurs livres sur la monnaie, la dette, les questions financières et les matières premières, il répond aux interrogations d’Afrique Magazine concernant la reprise économique postpandémique sur le continent. Circonspect vis-à-vis de la Banque mondiale, dont il déplore « le manque d’ambition et d’autocritique », il appelle à innover afin de surmonter la crise

Publié en décembre 2020